S’HABILLER EN FAUTEUIL: les astuces de Delphine Nivot

Interview de Delphine Nivot, par Véronique Barreau
Profil de Delphine
Age : 40 ans
Profession : Artiste plasticienne, et Socio conseillère en image
Passions : La danse entre autre

VB: Delphine, vous êtes conseillère en image et régulièrement mannequin pour des défilés et shooting photos. Quelles sont pour vous les règles fondamentales pour s’habiller lorsqu’on est en fauteuil?
Les règles seraient peut être de trouver des vêtements qui aient du style, et qui reflètent au mieux ce que vous êtes, et qui soient les plus facile à mettre et confortable possible. Et j’ai envie de rajouter, en un minimum de temps…
Sauf que dans la réalité, et pour avoir tout, ce n’est pas toujours évident, et parfois un critère peut passer à la trappe pour privilégier un autre… mais l’idée est là.
Avoir des vêtements ajustés, qui vous mettent en valeur, et qui montrent aux autres le meilleur de vous même.
Que le vêtement soit un atout à la relation avec les autres, parce que l’image est essentielle. Il est un vecteur des codes actuels, et qu’il fait partie intégrante de l’individu lui même. Il donne suffisamment d’informations sur vous pour vous identifier comme accessible, jovial, autoritaire ou tout autre attribut pouvant vous qualifier instantanément comme quelqu’un de fréquentable ou non. C’est dire !
Pour tous, et finalement encore plus chez les personnes dites différentes, l’image, en partie donc avec nos vêtements, nous pouvons passer l’épreuve d’un potentiel contact. Il serait dommage de passer à côté, il peut être le frein, ou le pass pour parler à quelqu’un, passer un entretien, devenir célèbre, ou simplement réussir son oral.
Le handicap est suffisamment excluant pour ne pas faire l’effort ou au moins se poser la question de l’impact des vêtements que l’on porte, puisqu’ils peuvent être une des clefs pour que les gens soient moins sur la réserve, et fassent le pas vers ce qui pourrait leur faire « un peu peur ».

VB: Existe-t-il des vêtements que vous ne choisissez jamais (parce qu’ils ne tombent pas bien ou parce qu’ils peuvent vous blesser… ?)
Oui bien sùr. Il y a pas mal de vêtements que je ne choisis jamais, et parfois même pendant toute une saison, selon la tendance, je ne trouve quasiment rien en pantalon par exemple, lorsqu’il y a eu la mode des pantalons tailles basses, je n’ai quasiment pas acheté de pantalon pendant cette période.
La taille était tellement basse, que le dos était totalement à l’air, donc il fallait trouver des pantalons avec des tailles qui couvrent les reins, ou trouver des pulls suffisamment longs pour cacher le bas du dos. Heureusement la mode a changé depuis.
Les vêtements trop larges aussi, j’évite, par esthétisme, cela donne du volume à tout notre corps, et sont peu pratiques parce qu’ils peuvent gêner pendant les déplacements en fauteuil.
Ce que je proscris, et qui est dangereux pour moi, sont les boutons, petits clous aux poches, etc, souvent mal placés, qui peuvent finir par blesser, donc je ne les regarde même pas, sauf s’ils peuvent être enlevés, et qu’ils ne sont pas indispensables.
Ceux que je ne choisis jamais non plus, sont ceux qui sont trop souples, trop fluides, trop élastiques, au niveau des bas. Ils ne maintiennent pas du tout mes jambes, et pour mon équilibre dans mes déplacements, j’ai besoin de me sentir maintenu, sinon mes jambes « ballottent ».

VB: Quelles sont les coupes de vêtements qui d’après vous fonctionnent toujours bien lorsqu’on est en fauteuil ?
Comme tout un chacun et selon les besoins de la vie, les envies, ou pour suivre les modes, on met parfois de côté certaines règles pour soit plus de confort en temps d’hiver par exemple,  soit plus de féminité, (une petite robe) mais moins de praticité (lors des transferts en voiture), plus d’esthétisme (une veste plus ajustée) mais peu de confort (dans les mouvements de bras liés à l’utilisation du fauteuil).
De manière globale, les coupes plus ajustées sont plus pratiques au quotidien, parce qu’elles longent le corps sans surplus de matière, qui ne grossit pas, qui ne gène pas non plus l’aisance des mouvements et l’utilisation du fauteuil et de ses roues.
Prenons les vêtements par ordre ; les vestes et manteaux doivent être courts mais suffisamment longs dans le dos, serrés aux poignets, les pulls et tops ajustés et pas trop épais pour passer sous les vestes, par exemple. Les pantalons doivent être hauts dans le dos, mais courts devant pour éviter les plis, et suffisamment longs aux jambes pour atteindre au moins les chevilles (chose quasi impossible lorsque l’on fait 1m76!).
Mais comme je disais précédemment, tout dépend du contexte de vie, personnel et professionnel, et de chaque besoin spécifique à chacun. Tout est possible grâce aux astuces que chacun à pu mettre en place depuis des années, à force d’observer ses propres besoins, tout devient plus simple.
Il y a quelques règles, mais finalement pas mal de contre exemples…

Contacts et site web:
Delphine NIVOT
didou_com@hotmail.com
blog : omiroirdismoi.over-blog.com
facebook : o miroir dis moi

10 septembre 2020

0 responses on "S'HABILLER EN FAUTEUIL: les astuces de Delphine Nivot"

Leave a Message

Copyright Véronique Barreau juin 2020
X